Changer sa porte d’entrée pour une meilleure isolation

La porte d’entrée est un lieu à fort intérêt car elle protège notre intimité et son esthétique reflète également notre personnalité. Généralement on la veut classique, discrète, innovante ou design. Aujourd’hui il faut surtout compter sur un aspect pratique qui gagne de plus en plus en importance :  l’isolation. Parce que l’isolation protège contre les intempéries, les nuisances sonores et une pollution externe notamment, Cet aspect offre des critères important à prendre en compte avant l’achat.

L’étanchéité : Un critère primordial.

Porte entrée blancheLes modèles de portes d’entrées les mieux isolées doivent être étanches, avec des joints robustes. Ceux-ci permettent aussi une meilleure isolation thermique et phonique. En effet, une porte d’entrée bien isolée tient à abri du froid, mais également protège de grosses chaleurs.

Pour vous garantir un bon choix, il est conseillé de toujours se référer au coefficient de déperdition thermique (Ud).
Il est établi en outre que les modèles de portes présentant un Ud égal ou au-delà de 1,7 W/m². K permettent de bénéficier d’avantages en terme de la TVA à 5,5 %, pour la rénovation de maison. Cependant, pour une meilleure protection, choisissez des portes d’entrée avec une valeur Ud encore plus faible. Pour être sûr de ne pas vous tromper, référer vous aux performances AEV du produit, avec A pour air, E comme Eau et V pour Vent. Ainsi, les valeurs les plus élevées équivalent aux portes les plus étanches. Une fois le choix adéquat fait, prenez également soin de faire poser votre porte par des professionnels, dont dépend le résultat final d’étanchéité.

Le choix des matériaux adaptés pour l’isolation de votre porte :

  • Bois ou composite : La porte en bois est reconnue pour son coût abordable, ses capacités isolantes, elle nécessite tout de même un entretien beaucoup plus régulier que le composite pour maintenir le même rendement. Ce dernier quant à lui, est un matériau dense, facile d’entretien, qui offre certes une bonne isolation mais moins efficace que le bois.

  • PVC ou verre : Le PVC a de bonnes capacités d’isolation et offre un coût relativement abordable, cependant, il est conseillé de choisir la meilleure qualité, au risque de se voir exposer aux aléas climatiques. Le verre quant à lui n’est pas un bon isolant à la base, mais avec les techniques de double et triple vitrage, on peut facilement atteindre les mêmes performances d’isolation qu’avec le PVC.

  • Alu ou acier : Ce sont des matériaux composés de métal et donc très conducteurs et très peu performantes en terme d’isolation. Si vous tenez absolument à utiliser ces matériaux, il vous faudra alors soit installer une structure pour rompre les ponts thermiques, opter pour une double paroi, soit enfin revêtir la surface en acier ou en alu d’une autre matière plus isolante, à l’exemple du bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *